A qui t'adresser directement ?


Tu peux en parler à tes professeurs, à une assistante sociale, à ton médecin, à l'infirmière de ton établissement scolaire, à des voisins, à une personne de ta famille.

Le médecin : est obligé de signaler ta maltraitance à un service social, il doit tout mettre en œuvre pour te protéger. Il doit rompre le secret professionnel. (code de déontologie des médecins, article 45)

Le professeur : doit informer l'assistante sociale de l'établissement scolaire ou l'infirmière qui te prendra en charge.

L'assistante sociale de ton école : va te poser des questions pour évaluer le degré des mauvais traitements. Elle peut aussi demander à voir tes parents. Toutes les informations que tu lui donneras seront utiles pour améliorer ta situation. Elle va ensuite signaler ta situation aux services de l'ASE de ton département.

La gendarmerie : lorsque tu les appelle, les gendarmes prennent ta plainte, avertissent le procureur de la république et peuvent te convoquer avec tes parents.

Une personne de ton entourage : est dans l'obligation de prévenir un service social qui te prendra en charge et te protègera.

Tu dois savoir que dès que tu parles à une personne de tes violences, celle ci est dans l'obligation de prévenir une personne (police, 119, services sociaux…) afin de te protéger ou de faire de la prévention en cas de risques.

Si tu es en danger, le procureur peut décider de te retirer de ta famille pour te protéger.

Retour au signalement

 Retour à l'accueil